Le Hobbit : un effet inattendu

cturgis
Blog Actualités

C'est un verdict quelque peu surprenant que certains des premiers spectateurs à avoir vu Le Hobbit ont livré : le film leur aurait donné… la nausée !

Tel est ce qu'affirment plusieurs publications sur le net, quelques heures à peine après la parution des premières critiques de ce film tant attendu.

Le prequel du Seigneur des Anneaux se voit ainsi accusé par certains de donner envie de vomir à cause d'images un peu trop mouvantes.

La faute apparemment au choix du réalisateur Peter Jackson ( à qui l'on doit également les trois précédents volets de la saga)  de filmer dans un format peu courant : en 48 images par seconde, soit le double du nombre d'images par seconde plus fréquemment utilisée dans l'industrie. Le but ? Un rendu (sans mauvais jeu de mots…) plus réaliste.

Selon le journal britannique The Guardian, un spectateur aurait comparé l'effet provoqué par le visionnage du film à celui causé par des montagnes russes : « Il faut avoir le cœur bien accroché et ne regarder que brièvement la scène au début pour mieux s'adapter. Ce n'est pas pour les dégonflés. » D'autres se sont plaints de migraine ou d'effet d'étourdissement.

Décidément, les informations insolites autour du Hobbit ont le vent en poupe. On avait ainsi entendu dire précédemment que l'affiche du film représentait un autre pays que la Nouvelle-Zélande, tandis que d'autres ont récemment accusé la saga d'avoir maltraité des animaux lors du tournage…

Toujours est-il que les premiers avis sur ce prequel semblent plutôt favorables… Que les fans de Tolkien soient donc rassurés !

Le Hobbit — Un voyage inattendu, avec notamment Martin Freeman, Ian Mckellen, Elijah Wood, Cate Blanchett et Benedict Cumberbatch, débarque dans les salles françaises à partir du 12 décembre.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages