Le blog de Mediapart infiltré : une fraude à l'information d'une ampleur rarement égalée

© Europe 1

Quand Mediapart enquête sur des publications douteuses de Mediapart. Il s'agit d'une fraude à l'information d'une ampleur rarement égalée. Le site d'information révèle cette semaine les agissements de l'entreprise française Avisa Partners, spécialisée dans la cybersécurité mais également dans l'influence dans les médias et sur le numérique. Selon ces nouvelles révélations, la société embauchait des rédacteurs pour produire des faux billets publiés sur des sites participatifs, comme celui de Mediapart, sous de fausses identités. Le journaliste du site d'investigation, Antton Rouget, co-auteur de l’enquête, était l'invité mercredi de Culture médias.

Une des plus grandes entreprises de manipulation de l'information

L'histoire a été révélée par l'un des auteurs de l'ombre, appelé Julien*, journaliste indépendant pigiste, qui a décidé de rendre public ces activités dans le journal Fakir. "Il y a six ans, il a commencé à travailler pour l'agence Avisa Partners dont il ignorait tout, à la fois l'organisation, les clients, les pratiques et il a commencé à vendre des piges comme le font beaucoup de journalistes indépendants", raconte Antton Rouget.

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu'en replay et en podcast ici

Le but de ces publications : produire des articles qui allaient dans le sens de leurs clients, parmi lesquels des entreprises du CAC 40 et certaines dictatures. "Il a rédigé des centaines d'articles pendant des...

Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles