Comment le blocage de WhatsApp et Instagram “ruine” l’accès à l’information et le business de millions d’Iraniens

© Observers

Le coupure d’Instagram et WhatsApp et la réduction drastique du débit internet, en cours depuis le 21 septembre en réponse aux manifestations massives qui secouent l’Iran, ont de lourdes conséquences sur l’accès à l’information mais aussi l’activité économique de millions d'Iraniens. Trois de nos Observateurs, expliquent comment ces restrictions pèsent sur leur quotidien et comment ils parviennent, parfois, à encore les contourner.

Ebrahim Raïssi, le président iranien, qui possède lui-même un compte vérifié sur Instagram a affirmé le 7 décembre 2022 : "La raison du blocage [d'Instagram et de WhatsApp] est la méchanceté et les activités malveillantes que les ennemis y [font] la promotion”. En d’autres termes, les deux réseaux sont désormais bloqués, car ils étaient les relais principaux des images et des informations relatives aux manifestations qui ont cours depuis le 16 septembre et le décès de la jeune Mahsa Amini, après son arrestation par la police des mœurs. Les deux réseaux sociaux rejoignent Facebook, Twitter et Telegram, déjà bloqués depuis des années.

Je reçois beaucoup de messages qui commencent comme ça : "J'ai enregistré ceci il y a X jours, mais je ne peux l'envoyer que maintenant". Ou j'ai je ne sais combien de messages par jour qui disent : "J'ai essayé de t'envoyer une vidéo toute la journée, mais ce n'était pas possible".

Arnaques à Starlink


Lire la suite sur Les Observateurs - France 24