Blocage à l’Assemblée : un « gouvernement d’union nationale » est-il envisagé par Emmanuel Macron ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Reuters
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un gouvernement d’union nationale ?Emmanuel Macron continue ses consultations à l’Elysée, recevant toutes les forces politiques pour espérer éviter un blocage parlementaire. Ce mercredi, il doit recevoir Julien Bayou, secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts, la présidente du groupe LFI Mathilde Panot accompagnée par le député Adrien Quatennens, et son ancien Premier ministre Edouard Philippe, patron du parti Horizons. La veille, il avait déjà rencontré Christian Jacob (LR), Olivier Faure (PS), François Bayrou (Modem), Marine Le Pen (RN) et le communiste Fabien Roussel. Ce dernier a indiqué sur LCI que le chef de l’Etat réfléchissait, parmi d’autres scénarios, à la constitution d’un « gouvernement d’union nationale ».

« Sortir le pays de la crise ». Emmanuel Macron « m'a demandé si nous étions prêts à travailler dans un gouvernement d'union nationale » et si une telle initiative « était la solution pour sortir le pays de la crise », a expliqué Fabien Roussel, ex-candidat à la présidentielle pour le Parti communiste français. L’idée avait déjà été évoquée par les alliés du président de la République, Edouard Philippe et François Bayrou. « Nous allons devoir constituer une grande coalition (...) avec des gens qui spontanément n'ont pas envie de travailler ensemble, avec des gens qui se sont engagés sur des programmes différents, avec des gens qui se sont critiqués », indiquait le président du parti Horizons. Quant au leader du Modem, il appelait à s’approcher au plus...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles