États-Unis/Russie : Blinken dit avoir eu une discussion «franche» avec Lavrov

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a annoncé vendredi 29 juillet avoir eu une discussion « franche et directe » avec son homologue russe Sergueï Lavrov, qu'il a pressé d'accepter l'offre des États-Unis pour obtenir la libération d'Américains détenus en Russie.

« Nous avons eu une discussion franche et directe », a déclaré le secrétaire d'État américain au cours d'une conférence de presse. « J'ai appelé le Kremlin à accepter la proposition substantielle que nous lui avons présentée pour parvenir à la libération de Brittney Griner et de Paul Whelan », a-t-il expliqué.

Washington a indiqué avoir fait, il y a plusieurs semaines, une proposition à Moscou pour obtenir la libération de la basketteuse Brittney Griner et de l'ancien marine Paul Whelan, retenus en Russie, sans dévoiler les contreparties de ces libérations.

Il pourrait s'agir d'un échange contre Viktor Bout, un trafiquant d'armes russe emprisonné aux États-Unis, où il purge une peine de 25 ans de prison.

Antony Blinken a précisé avoir prévenu Sergueï Lavrov que le monde ne reconnaîtrait « jamais » l'annexion de territoires ukrainiens par la Russie. « Le monde ne reconnaîtra pas ces annexions », a-t-il déclaré.

Le ministre russe des Affaires étrangères a expliqué à son homologue américain que la situation mondiale concernant les denrées alimentaires était compliquée par les sanctions imposées par les États-Unis.

Avec agences


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles