Blinken attendu aux Philippines pour discuter de la coopération entre Manille et Washington

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans le cadre de sa tournée de dix jours en Asie du Sud-Est et en Afrique, après le Cambodge, le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken se rend ce samedi 6 août aux Philippines où il doit rencontrer son homologue philippin Enrique Manalo et le président Ferdinand Marcos Junior. Au menu des rencontres, le renforcement de l’alliance entre Manille et Washington, après six ans de relations mouvementées sous la présidence de Rodrigo Duterte.

Les discussions seront consacrées au renforcement de la coopération dans les domaines de l’énergie, du commerce et des investissements, mais aussi et surtout à la coopération militaire. Blinken entend souligner à son homologue philippin l’engagement indéfectible des Etats-Unis au traité de défense mutuelle signé en 1951 par Washington et Manille, en pleine guerre de Corée.

Une manière de rappeler le partenariat stratégique entretenu par les deux pays pendant plus d’un demi-siècle et mis à mal par le président Duterte qui a joué le chaud et le froid durant son mandat, nouant des relations ambiguës avec Pékin tout en prônant une approche multilatérale.

Qu’en sera-t-il de la position de son successeur Ferdinand Marcos Junior ? Certains experts prédisent une continuité avec la politique de Rodrigo Duterte, d’autres une rupture et un possible renforcement des relations de défense avec l’allié américain.

A lire aussi : Avec le fils Marcos, quelle posture pour les Philippines en «mer de Chine»?


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles