Bleu blanc rouste

Libération.fr

Tombé adolescent dans ce sport de combat toujours interdit dans l’Hexagone, Tom Duquesnoy joue sur le cliché du Français pour percer dans une discipline qui repose autant sur les qualités des combattants que sur la marque qu’ils représentent.

Dans la sous-estimée comédie Ricky Bobby : roi du circuit (réalisée par l’Américain Adam McKay en 2006), une icône texane du Nascar, incarnation auto de la bourrinitude ricaine, voit sa stature menacée par un Frenchie. Nommé Jean Girard, il répond à tous les clichés imaginables : il lit Camus au volant de son bolide, est sponsorisé par Perrier, a des goûts raffinés (le jazz, la liberté sexuelle), voire efféminés aux yeux des autres pilotes. Mais il excelle.

Tom Duquesnoy, 23 ans, c’est un peu le Jean Girard de l’Ultimate Fighting Championship (UFC). Samedi, le gamin du Pas-de-Calais fera ses premiers pas dans l’octogone de la plus grande ligue de MMA (mixed martial arts), à Kansas City. Face à lui, un obscur cheval de retour de 35 ans, Patrick Williams. Sachant que Duquesnoy (16 combats pro, une défaite) est double champion, poids plume et coq, du Bamma (principale ligue européenne, basée en Grande-Bretagne), invaincu depuis 2013 et considéré comme l’un des meilleurs espoirs de sa catégorie, on comprend que l’UFC protège son investissement. Dans l’absolu, tout ça n’a aucune importance. Des combattants français en UFC, il y en a depuis un bail, et il continuera à y en avoir. Même si les compétitions de MMA sont toujours interdites en France, l’Hexagone reste un vivier de golgoths de tous gabarits et les clubs pullulent sur le territoire. Ce qui nous a poussés à observer Duquesnoy, c’est le pitch de la com de l’UFC : venez voir un combattant français pas comme les autres, qui écoute de l’opéra et fait de la méditation, visite les musées et pose pour le duo d’artistes Pierre et Gilles.

On le rencontre au Temple Noble Art, salle de boxe chic en face du Louvre où les cadres sup viennent suer sur leur pause midi. Bouille d’ado et (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Mayweather-McGregor, la boxe défie le MMA
Fed Cup: la Fédération reconnaît que Garcia est bien «inapte» à jouer contre l’Espagne
Bernard Thibault : «Le but des syndicats n’est pas de s’opposer aux JO mais de travailler en amont»
Ligue des champions: tifo impressionnant et messages de soutien à Bartra lors de Dortmund-Monaco
Top 14: la Ligue gagne devant le Conseil d’Etat, les matches reportés se joueront

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages