Blasphème : Rihanna présente ses excuses après son défilé de lingerie

·1 min de lecture

Rihanna avait voulu faire un défilé "inclusif" : toutes les corpulences, toutes les couleurs de peau, toutes les origines et toutes les identités de genres étaient représentées dans le show de sa marque Savage x Fenty, aussi bien au niveau des mannequins que des invités musicaux et de la bande-son. Parmi les chansons diffusées, un titre très entraînant où l'on peut reconnaître une langue arabe remixée. Si la superstar espérait peut-être faire plaisir aux arabophones, elle s'est retrouvée dans un gigantesque scandale.

La chanson en question est Doom de Coucou Chloé, une DJ française, et date de 2016. Mais les internautes, qui ont visionné le spectacle sur Amazon Prime Video, ont reconnu que le passage remixé était en réalité un hadith sacré du prophète Mahomet. Quatre ans plus tard, ce blasphème a priori accidentel se retrouve en train d'illustrer un défilé de lingerie, provoquant l'effet d'une bombe sur les réseaux sociaux. Très offensée, la communauté musulmane a exigé des excuses et des explications.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi