Blanquer sur l'islamisation dans le Nord: un député LaREM accuse le ministre "d'irresponsabilité"

1 / 2

Blanquer sur l'islamisation dans le Nord: un député LaREM accuse le ministre "d'irresponsabilité"

Le député LaREM du Nord Christophe di Pompeo a accusé lundi Jean-Michel Blanquer de "stigmatiser un territoire et ses habitants" après ses propos sur un supposé séparatisme islamiste "visible" à Maubeuge ou Roubaix, jugeant que le ministre de l'Education nationale "frisait" ainsi "l'irresponsabilité".

Interrogé mercredi sur France info sur la lutte contre le "séparatisme islamiste" et particulièrement sur les quartiers ou la loi religieuse aurait remplacé la loi républicaine, le ministre de l'Education avait pointé les villes du Nord Maubeuge et Roubaix ou encore Garges-lès-Gonesse (Val d'Oise).

"Ce sont des endroits où certains ont en quelque sorte pris le pouvoir dans la rue (...) et ça se voit, il suffit d'y aller", avait dit Jean-Michel Blanquer, déclenchant l'ire de nombreux habitants et élus locaux sur les réseaux sociaux.

Jean-Michel Blanquer "alimente des discours discriminatoires et populistes"

"Permettez-moi de vous dire que votre déclaration n'est pas à la hauteur de ce que nous attendons de vous en tant que ministre de la République", regrette le député de la majorité Christophe di Pompeo dans une lettre adressée au ministre de l'Education et dont l'AFP a obtenu copie.

"En choisissant de s'attaquer au séparatisme, le président de la République a ciblé une pratique antirépublicaine sans mettre en cause tous ceux qui respectent les lois de la République (...) Votre déclaration est tout autre et va à l'encontre de...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi