"Blanchiment de corruption" : la BNP mise en examen dans l'affaire des "biens mal acquis"

·1 min de lecture

L'affaire des "biens mal acquis" continue son chemin judiciaire. La banque BNP Paribas a été mise en examen le 11 mai pour "blanchiment de corruption et de détournement de fonds publics" dans l'enquête sur le patrimoine en France de la famille du défunt président gabonais Omar Bongo, a appris l'AFP, jeudi 20 mai, de sources proches du dossier et judiciaire.

Cette mise en examen a été prononcée par un juge d'instruction du pôle financier du tribunal de Paris chargé de l'enquête dite des "biens mal acquis", qui porte également sur le patrimoine de la famille de Denis Sassou Nguesso, président du Congo.

Selon les investigations, la première banque française et européenne "a manqué à ses obligations de vigilance en n'effectuant pas de déclaration de soupçon" entre 2002 et 2009 sur le "fonctionnement atypique du compte (de la société) Atelier 74 et de sa relation quasi exclusive" avec Omar Bongo, conclut une note en septembre 2020 de l'Office central de répression de la grande délinquance financière (OCRGDF).

Contactée, la banque n'a pas réagi dans l'immédiat.

Omar Bongo, président du Gabon de 1967 à sa mort en 2009, et auquel a succédé son fils Ali, était considéré alors comme une "personne politiquement exposée" (PPE) au risque de blanchiment d'argent.

>> A lire aussi - BNP Paribas : la carte biométrique marchera au doigt mais coûtera un bras

Le clan Bongo a acquis douze biens immobiliers à Paris et à Nice "pour un montant de près de 32 millions d'euros sur une période très longue" (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Franc succès pour la réouverture des salles de cinéma
Covidliste reçoit un coup de pouce du ministère de la Santé
Covid-19 : Jean Castex annonce l'ouverture de la vaccination à tous dès le 31 mai
Une sénatrice PS accusée de harcèlement : la dépression de son assistante est bien liée au travail, pour la CPAM
Pour attirer de la main d'œuvre, un État australien offre une belle prime aux nouveaux travailleurs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles