Blaise Compaoré de retour en Côte d'Ivoire après son bref séjour au Burkina Faso

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
AFP - OLYMPIA DE MAISMONT
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L’ex-président Blaise Compaoré a quitté Ouagadougou samedi 9 juillet dans l'après-midi pour Abidjan. Arrivé jeudi dernier, il a participé à une concertation avec l’ex-président Jean-Baptiste Ouédraogo et le lieutenant-colonel Paul Henri Damiba. Blaise Compaoré a saisi cette opportunité pour s’entretenir avec plusieurs personnalités dans la capitale burkinabè.

Avec notre correspondant à Ouagadougou, Yaya Boudani

Blaise Compaoré a rejoint la capitale ivoirienne après son court séjour controversé à Ouagadougou. Pourtant, selon plusieurs sources, sur la lettre d’invitation transmise par le président Paul-Henri Damiba, son séjour pouvait s’étaler sur au moins huit jours.

Avant son départ, il a reçu une délégation de personnes venue de Ziniaré, son village. Plusieurs personnalités ont également défilé à sa résidence ouagalaise, parmi elles des partisans et sympathisants.

Il a rencontré une délégation de l’aile historique du CDP. Les échanges ont porté sur la tenue du prochain congrès du parti évoqué dans une lettre adressée aux différents responsables du CDP en juin. Mais c’est le sujet sur la situation socio-politique qui a dominé les discussions. « La préoccupation première était la situation nationale », selon un membre de la délégation.

Des informations contradictoires avaient circulé durant toute la journée du samedi sur son retour. Son avion a décollé de Ouagadougou avec à son bord son épouse, et Ally Coulibaly, le conseiller spécial du président ivoirien.

A lire aussi : Burkina Faso: la question de la justice plane sur le retour de Blaise Compaoré

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles