Blade Runner 2049 : une nouvelle bande-annonce intense lève le voile sur les enjeux du film

Vincent Formica

Près de 35 ans après les événements du premier film, Blade Runner 2049 interroge une nouvelle fois ce qui sépare l'homme et la machine. Ryan Gosling se glisse dans la peau de l'officier K, Blade Runner du LAPD, chargé de retrouver la trace de Rick Deckard alias Harrison Ford, porté disparu.

Pour cette suite, Ridley Scott laisse les commandes au canadien Denis Villeneuve. Le cinéaste a récemment prouvé avec Premier Contact qu'il avait les épaules pour s'emparer de la SF et parvenir à en renouveler le genre.

C'est en substance ce que laisse penser ce nouveau trailer assez hallucinant, respectant l'univers cyberpunk créé par Ridley Scott d'après le roman de Philip K. Dick, Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? Blade Runner 2049 a l'air visuellement splendide, rien d'étonnant quand on sait que le directeur de la photographie n'est autre que Roger Deakins, collaborateur attitré de Sam Mendes ou des frères Coen. Villeneuve avait déjà travaillé avec Deakins sur Prisoners et Sicario.


Ryan Gosling et Harrison Ford

Harrison Ford passe le relais à un Ryan Gosling prêt à tout pour résoudre son enquête, même à se mesurer au colosse Dave Bautista lors d'un combat qui s'annonce brutal. Affublé de petites lunettes rondes d'intello, l'ex catcheur fait son entrée dans le monde de Blade Runner aux côtés d'Ana de Armas et Jared Leto, glaçant dans la peau du grand méchant du film. À noter que Jóhann Jóhannsson, compositeur fétiche de Villeneuve, est l'auteur de la partition du long-métrage ; à en juger par ces nappes de synthé, le musicien joue dans la continuité du travail de Vangelis, compositeur de la bande-originale du premier volet en 1982.

Annoncé comme "meilleur que l'original" par son producteur Ridley Scott et Dave Bautista himself, le long métrage débarque sur les écrans le 4 octobre.

Denis Villeneuve donne quelques indices sur Blade Runner 2049

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages