Black Friday : trois questions sur l'événement marketing de fin d'année

© Riccardo Milani / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

C'est une date que les amateurs de bons plans gardent précieusement en tête. Chaque année, le dernier vendredi du mois de novembre est consacré au "Black Friday" (ou Vendredi noir), une opération commerciale qui promet de grandes réductions un mois avant Noël. Importé des États-Unis, ce rendez-vous est devenu incontournable pour les consommateurs en quête de produits soldés, et surtout à prix (très) bas. Europe 1 fait le point sur ce phénomène qui tombe cette année le 25 novembre prochain.

Quelle est l'origine du "Black Friday" ?

L'opération "Black Friday" provient des États-Unis, et tombe tous les ans le dernier vendredi du mois de novembre. Cette date, apparue dans les années 1950, n'est pas un hasard : il s'agit du lendemain de la fête de Thanksgiving, organisée par les commerçants outre-Atlantique chaque dernier jeudi de novembre. Les Américains se pressent alors dans les boutiques pour réaliser leurs achats de Noël.

>> LIRE AUSSIBlack Friday : "c'est un événement marketing qui nous pousse à acheter", estime Diane Scemama

Le nom "Vendredi noir" tire d'ailleurs son nom de l'état des finances des commerçants. Généralement, ces derniers repassaient dans le positif à cette époque de l'année, et remplissaient leur cahier de comptes à l'encre noire (au lieu de l'encre rouge pour les bilans négatifs). Ils revenaient dans le "black", d'où l'expression aujourd'hui employée.

Quelle ampleur en France ?

Si les consommateurs avertis l'attendent avec impatience, le Black Frida...


Lire la suite sur Europe1