Black Friday : une start-up recycle vos vêtements de A à Z pour une seconde vie

À l'heure du Black Friday , la question de la pollution textile revient sur le devant de la scène. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : les Français consomment aujourd'hui 60% de vêtements de plus qu'il y a quinze ans et les utilisent deux fois moins longtemps. Que faire de ce jean, ce T-shirt ou ce pull dont on ne veut plus à la fin de la saison ? Une start-up a trouvé une solution pour encourager les Français à leur donner une seconde vie au cœur de la fast fashion. Le mot d'ordre est le suivant : "Vendez, Recyclez , Donnez chez Mokki".

Car Mokki s'occupe de tout. Vous déposez vos vêtements et la start-up trie les pièces avec, d'un côté, celles qui peuvent être revendues, et de l'autre, celles qui seront données à des associations. En cas de revente, l'acheteur récupère un pécule. La première boutique Mokki a ouvert ses portes en juin, à Paris. Elle compte aujourd'hui 400 partenaires.

Un article sur cinq est revendu

Dans la petite boutique Mokki de 30m2, d'immenses placards remplis de sacs de vêtements. Ici, le client laisse tout en vrac. C'est la start up qui trie. Bushra a été l'une des premières séduites par le concept. L'utilisatrice de 22 ans témoigne : "Je ne savais pas ce que je pouvais faire de mes vêtements qui étaient plutôt abîmés, que je ne voulais pas forcément les revendre... Je n'avais pas envie de me prendre la tête et j'ai apporté tous mes vêtements chez Mokki."

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Grâce à l'application, le client suit...


Lire la suite sur Europe1