Black Friday : "Pourquoi nous fermons le site de la Camif"

Marianne : Aujourd’hui, jour du Black Friday, vous fermez votre site Internet. Pour quelles raisons ?

Emery Jacquillat : Pour la 3ème fois depuis 2017, le jour du Black Friday, nous fermons le site Camif.fr. Le Black Friday représente l’exact inverse de notre mission qui prône une consommation responsable et la production locale. Le Black Friday n’a aucun sens en France. Tout droit importé par Amazon des Etats-Unis, cet événement est une vaste supercherie, une méga opération commerciale, où toutes les enseignes se liguent pour que les consommateurs dépensent le plus possible, dans l’urgence, sans se poser de questions : où le produit a été fabriqué, comment, par qui et dans quelle condition ? Et pourtant, les citoyens ont plus conscience que jamais que nos modes de consommation et de production sont la cause directe des dérèglements climatiques, de l’érosion de la biodiversité et des enjeux sociaux qui sont criants. Le Black Friday me fait penser à l’ancien monde qui continue de faire la fête sur le Titanic alors que tout le monde sait qu’on a heurté un iceberg…

En quoi le Black Friday est une entrave au Made in France ? Après tout, des commerçants français font aussi des affaires …

Le Black Friday n’est pas une bonne affaire. Ni pour l’économie locale : la grande majorité des produits vendus ce jour-là sont importés : High-tech, textile-mode. Rappelons à qui profite principalement ce Black Friday : Amazon. Or pour un emploi créé par Amazon en France, c’est 2,2 emplois en moins dans le commerce. Sans oublier Google, qui capte l’essentiel des recherches des internautes (et donc des profits), à l’affût des bonnes affaires.

Lire la suite