Le Bitcoin plonge, la Chine interdit l'industrie des cryptomonnaies

·1 min de lecture

La Chine poursuit sa guerre contre les cryptomonnaies. Le gouvernement chinois mène un campagne active pour freiner l'industrie du "mining" de cryptomonnaies, cette pratique visant à produire de nouveaux actifs grâce à la puissance de calcul d'ordinateurs, en l'interdisant de fait dans le Sichuan, une région-clé du sud-ouest du pays.

La Chine est la première productrice mondiale d'actifs de crpytomonnaies, avec près de 80% des échanges mondiaux, malgré une interdiction d'échanges internes depuis 2017, mais ces derniers mois plusieurs provinces ont ordonné la fermeture des entreprises du secteur installées sur leur territoire. L'interdiction du mining dans la province du Sichuan a entraîné la fermeture de 26 entreprises la semaine dernière, une information non confirmée par les autorités mais largement relayée sur les réseaux sociaux chinois et confirmée par d'anciens producteurs de cryptomonnaies.

Le Sichuan est la deuxième province productrice de cryptomonnaies après le Xinjiang (nord-ouest) mais elle concentre, selon le quotidien officiel Global Times, 90% des capacités de mining de bitcoin du pays, qui en est le premier producteur mondial. Conséquence de cette interdiction, le cours du bitcoin était en recul de plus de 7,5% lundi, à 32.918 dollars à 07H45 GMT.

Selon ces sources, les fournisseurs d'énergie ont reçu ordre de cesser de fournir de l'électricité à ces entreprises avant dimanche, alors que les autorités locales ont été incitées à chercher et fermer les entreprises (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Banque de France expérimente une nouvelle cryptomonnaie sur les titres cotés
Après la découverte de deux clusters, Israël réintroduit le port du masque dans certaines zones
Iran : une "défaillance technique" repérée à la centrale nucléaire de Bouchehr
Nouvelle stratégie de dépistage pour les vacances, soupçons de fraude au chômage partiel, régionales à Marseille… le flash éco du jour
Afrique du Sud : ils pensaient déterrer des diamants, mais c'était du quartz

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles