Le bitcoin devient une monnaie légale au Salvador, il dégringole dans la foulée

·1 min de lecture

Le Salvador est depuis mardi le premier pays au monde à faire du bitcoin une monnaie légale, à côté du dollar américain, une initiative critiquée par les organismes financiers internationaux qui a débuté avec un crash du système informatique et une forte chute de la valeur de la cryptomonnaie, avant un léger rebond. Le bitcoin subissait mardi ses plus fortes pertes depuis son plongeon de mai, effaçant 5.000 dollars en quelques minutes. La monnaie est aujourd'hui stabilisée à 46.000 dollars (environ 38.900 euros) après un plus haut à 52.656 dollars (44.532 euros) avant l'annonce.

Mardi, le gouvernement a acheté ses 400 premières pièces, pour une valeur marchande de 21 millions de dollars. Il a également lancé le porte-monnaie électronique "Chivo" ("Super", en langage familier) nécessaire pour effectuer des transactions de la vie quotidienne en bitcoins avec son téléphone portable et offert 30 dollars de bienvenue lors de son téléchargement. Mais ce porte-monnaie a connu des bugs. "Chivo ne fonctionne pas, nous l'avons déconnecté pendant que nous augmentons la capacité des serveurs", a ainsi écrit sur Twitter mardi, le président du Salvador.

Volatilité du taux de change

Pour le chef de l'Etat et son gouvernement, le bitcoin permettra notamment aux Salvadoriens d'économiser 400 millions de dollars de frais bancaires lors des envois d'argent par la diaspora, notamment installée aux Etats-Unis, qui représentent 22% du PIB du pays.

Lire aussi - Boursorama a franchi le cap des 3 mill...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles