Bitcoin : déjà plus de 500.000 utilisateurs du portefeuille numérique au Salvador

·1 min de lecture

Le Salvador a dépassé les 500.000 utilisateurs du portefeuille numérique en bitcoin "Chivo" et installé des bornes dédiées dans de nouvelles villes aux Etats-Unis, a annoncé le président salvadorien Nayib Bukele. "Actuellement nous comptons plus d'un demi-million d'utilisateurs" du "Chivo", s'est félicité le président Bukele sur Twitter, une semaine après l'instauration du bitcoin comme monnaie légale, à côté du dollar qui a remplacé la monnaie nationale, le colon, il y a vingt ans.

Le portefeuille numérique "Chivo Wallet", que seuls les détenteurs d'un document d'identité salvadorien peuvent utiliser, se télécharge sur un smartphone. L'équivalent de 30 dollars de bienvenue est offert aux utilisateurs. Il est également accessible à des bornes dénommées "Point Chivo", installées par les autorités, qui permettent d'effectuer des opérations dans les deux monnaies et surtout changer la cryptomonnaie en billets verts.

>> A lire aussi - Salvador : dans ce McDonald’s vous pouvez désormais payer en Bitcoins

Selon le président salvadorien, les 200 bornes installées dans le pays "fonctionnent parfaitement", tout comme les 50 bornes activées aux Etats-Unis à San Francisco, Doral (Floride), Atlanta, Chicago, et Houston, Dallas, El Paso (Texas), Laredo (Texas) et McAllen (Texas). "Aux Etats-Unis, les bornes 'Chivo'" sont installées là où la législation le permet", a souligné le président Bukele.

>> A lire aussi - Le Salvador devient le premier pays à autoriser le bitcoin comme monnaie légale (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les métiers où les salaires des cadres ont grimpé malgré la crise, le Livret jeune rapporte toujours moins... Le flash éco du jour
Faux héritage de 12 millions d'euros : un homme victime de l'arnaque au "wash-wash"
Annecy : le Léman Express au cœur de la révolte de résidents
Covid-19 : un "nombre important" d'échecs du vaccin Janssen en France
Réchauffement climatique : des centaines de millions de personnes contraintes à migrer, d’ici 2050 ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles