Bitcoin au-dessus des 60 000 dollars : "Il y a tout un écosystème qui se développe" autour de cette cryptomonnaie, juge l'économiste Philippe Herlin

franceinfo
·1 min de lecture

"Il y a très peu de vendeurs parce que beaucoup de gens se disent que le Bitcoin va encore monter. On est dans une période où il y a plus d'acheteurs que de vendeurs, d'autant que le cours est en progression", a indiqué sur franceinfo samedi 13 mars Philippe Herlin, économiste, spécialiste des questions monétaires, auteur de "Apple, Bitcoin, Paypal, Google : la fin des banques ? Comment la technologie va changer votre argent" (éditions Eyrolles) alors que, pour la première fois, la valeur du Bitcoin a dépassé les 60 000 dollars.

franceinfo : Pouvez-vous nous rappeler ce qu'est un Bitcoin ?

La particularité des Bitcoin, c'est une monnaie qui fonctionne sans banque centrale. Comme il n'y a pas d'autorité centrale, il ne peut pas y avoir tout d'un coup une modification du taux d'intérêt par exemple, ce que font les banques centrales tous les jours. C'est justement ce qui confère sa valeur au Bitcoin, parce que ça ne dépend de personne. Alors il y a des règles fédérales qui sont strictes, et il y aussi une autre règle fondamentale : il n'y aura jamais plus de 21 millions de Bitcoins. Aujourd'hui on est à 18,5 millions de Bitcoins, donc plus très loin de la fin. Cela fait du Bitcoin une ressource rare alors que les euros et les dollars, il n'y a aucune limite, aucun plafond. En ce moment, on est en train d'en créer des quantités énormes et donc ça fait naître de plus en plus de crainte de l'inflation.

Comment expliquez-vous cette envolée du Bitcoin à plus de 60 000 dollars ?

Il (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi