Publicité

Birmanie : sept drones abattus dans la capitale, selon la junte

La junte birmane a annoncé avoir abattu sept drones jeudi au-dessus de Naypyidaw, la capitale du pays construite par les militaires. Aucune victime ni dommage n'est à déplorer.

En Birmanie, les forces de sécurité ont abattu jeudi 4 avril sept drones au-dessus de Naypyidaw, a indiqué la junte, dans ce qui constitue l'une des rares attaques contre la capitale construite par les militaires.

Quatre drones visant l'aéroport de Naypyidaw, et trois autres s'approchant du canton de Zayarthiri ont été "abattus et détruits avec succès", a annoncé l'équipe de communication de l'armée.

Aucune victime ni dommage n'est à déplorer, est-il précisé.

L'incident a provoqué la fermeture temporaire de l'aéroport de Naypyidaw vers 10 h du matin (3 h 30 GMT), selon une source aéroportuaire qui a requis l'anonymat, n'étant pas autorisée à parler à la presse.

Un des drones qui a été abattu transportait une bombe, d'après cette personne. Des images diffusées par la junte prétendent montrer des drones descendus, un gisant sur le tarmac, et un autre au milieu des arbres.

Un groupe des Forces de défense du peuple (PDF), qui a pris les armes à la suite du coup d'État de 2021, aurait annoncé avoir lancé des drones contre des cibles militaires à Naypyidaw, ont rapporté des médias locaux.

L'AFP n'a pas été en mesure de contacter ce groupe.

Opposants politiques

Moins nombreux et moins armés que la junte, les opposants politiques ont appris à utiliser des drones pour lancer des bombes sur des cibles militaires, avec des effets dévastateurs.

Située dans une zone aride du centre du pays, elle abrite les principaux chefs de l'armée et de l'État.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Exclusif : en Birmanie, la jeunesse prend les armes contre la junte
En Birmanie, plus de 9 000 prisonniers amnistiés par la junte
Trois ans après le coup d'État militaire, un "sombre" anniversaire pour la Birmanie