Birmanie: Plusieurs manifestations dispersées, un opposant meurt en détention

·2 min de lecture
BIRMANIE: PLUSIEURS MANIFESTATIONS DISPERSÉES, UN OPPOSANT MEURT EN DÉTENTION

(Reuters) - Les forces de sécurité birmanes ont dispersé mardi plusieurs rassemblements hostiles à la junte qui s'est emparée du pouvoir le 1er février dernier et dont la répression a déjà fait une soixantaine de morts et conduit en prison plus de 1.800 personnes selon un bilan dressé par une ONG de défense des droits de l'homme.

Un ancien député a pour sa part déclaré à Reuters qu'un responsable de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), la formation dont est issue la dirigeante Aung San Suu Kyi, est mort en détention. Si l'information se confirmait, il s'agirait du deuxième cadre de la LND à décéder après avoir été arrêté.

Plusieurs manifestations ont été organisées à Rangoun, l'ancienne capitale birmane, et dans d'autres grandes villes du pays, mais les forces de sécurité sont rapidement intervenues pour les disperser à l'aide de grenades lacrymogènes et de dispositifs paralysants.

Des médias locaux rapportent qu'au moins deux personnes ont été blessées, dont l'une par arme à feu, à Mohnyin, une ville du nord du pays.

Antonio Guterres, le secrétaire général de l'Onu, a une nouvelle fois demandé aux autorités de faire preuve de retenue et a réclamé la libération de tous les manifestants, un appel relayé par les ambassades américaine et britannique.

Reuters n'a pas été en mesure d'obtenir le moindre commentaire auprès du porte-parole de la junte, mais la chaîne de télévision publique MRTV, dont les militaires se servent pour diffuser leurs messages, a fait savoir que "la patience du gouvernement était à bout".

Selon la chaîne de télévision, les autorités s'efforcent de faire le moins de victimes possibles dans leurs opérations de maintien de l'ordre alors qu'"une majorité de personnes réclament des mesures plus fermes contre les émeutes".

(Bureaux de Reuters, Nicolas Delame pour la version française, édité par Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles