Birmanie : la junte militaire libère plus de 1 600 prisonniers non politiques

·2 min de lecture

Quelque 1 619 prisonniers, dont 42 de nationalité étrangère, ont été "amnistiés" et libérés pour marquer la nouvelle année bouddhiste.

La junte militaire au pouvoir en Birmanie a libéré dimanche, comme traditionnellement pour la nouvelle année bouddhiste, plus de 1 600 prisonniers, mais apparemment aucun prisonnier politique.

Ce pays du sud-est asiatique connaît de fortes tensions depuis que l'armée a chassé du pouvoir l'an dernier le gouvernement d'Aung San Suu Kyi, un coup d'Etat militaire qui a déclenché des manifestations massives et une vague d'intense répression.

42 étrangers amnistiés

Quelque 1619 prisonniers, dont 42 de nationalité étrangère, ont été "amnistiés" et libérés pour marquer la nouvelle année, a annoncé dimanche matin la télévision d'Etat sans préciser s'il s'agissait uniquement de prisonniers de droit commun ou bien aussi de prisonniers politiques.

Devant la prison d'Insein à Rangoun, plus d'une centaine de personnes étaient rassemblées, espérant voir libéré un de leur proche prisonnier politique, parfois simple participant aux manifestations anti-junte.

"J'espère qu'ils vont libérer tous les jeunes, y compris mon neveu. Il est jeune, forcément il avait envie de résister", a déclaré à une femme qui a refusé de donner son nom, tandis qu'à côté d'elle une autre expliquait espérer la sortie de sa fille de 19 ans, condamnée il y a déjà un an à trois ans de prison pour militantisme politique.

160 prisonniers libérés d'une prison de Rangoun

Cependant l'un des hommes libérés a déclaré qu'aucun "prisonnier politique ou manifestant ne fait partie de ceux qui sont libérés aujourd'hui". Et les familles déçues se sont peu à peu dispersées.

Au total, a précisé plus tard un responsable de la prison, 160 prisonniers ont été relâchés de cette prison de la capitale économique.

La Birmanie amnistie traditionnellement des milliers de prisonniers à l'occasion de la nouvelle année bouddhiste, un événement ayant donné lieu les années précédentes à de grandes fêtes, qui n'ont pas lieu cette année alors que la répression sévit toujours. En 2021, 23 000 prisonniers avaient été libérés.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Birmanie : la junte libère 1 600 prisonniers non politiques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles