Birmanie : une faction rebelle s'empare d'une base militaire, craintes de représailles

Une des principales factions rebelles de Birmanie, très virulente contre la junte depuis le coup d'Etat, s'est emparée mardi 27 avril d'une base militaire, faisant craindre un nouveau cycle de violents affrontements avec l'armée. Les tensions entre les militaires et certains des nombreux groupes ethniques du pays se sont intensifiées depuis le putsch du 1er février qui a renversé Aung San Suu Kyi.