Birmanie: Etape supplémentaire dans la violence aveugle et meurtrière, dit Le Drian

·1 min de lecture
BIRMANIE: ETAPE SUPPLÉMENTAIRE DANS LA VIOLENCE AVEUGLE ET MEURTRIÈRE, DIT LE DRIAN

PARIS (Reuters) - Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a réitéré lundi "avec la plus grande fermeté" la condamnation par la France de la répression brutale menée par les forces de sécurité en Birmanie et les crimes graves que celles-ci perpétuent contre la population.

Dans un communiqué, le chef de la diplomatie française a ajouté que les forces de sécurité birmanes ont "franchi une étape supplémentaire dans la violence aveugle et meurtrière" samedi, journée durant laquelle plus de 100 manifestants dénonçant le coup d'Etat militaire du 1er février ont été tués.

"La France poursuivra sans relâche sa mobilisation aux côtés de ses partenaires européens et internationaux pour soutenir les aspirations légitimes du peuple birman", a-t-il ajouté.

(Jean Terzian)