Birmanie : deux personnes meurent après des tirs de la police

Un nouveau drame a eu lieu en Birmanie samedi 20 février. Dans la ville de Mandalay, un rassemblement s'est tenu contre la junte militaire. La police a finalement ouvert le feu et plus loin, d’autres personnes ont été dispersées à l’aide de canons à eau. Durant ces affrontements, deux personnes sont décédées. Les mouvements de contestation continuent en Birmanie Le décès de ces deux personnes en Birmanie arrive après un autre événement qui a touché la population. Une manifestante de 20 ans est décédée vendredi 19 février. Blessée par balle le 9 février dernier, elle a succombé à ses blessures. Un hommage lui a été rendu à Naypyidaw avec une minute de silence. "C’est possible que beaucoup plus de personnes meurent mais nous devons nous battre jusqu’au bout", déclare une passante. Malgré la promesse de la junte militaire d’organiser des élections, les mouvements de contestation ne s’essoufflent pas en Birmanie.