Birmanie

Libération.fr

Depuis des mois, on déplorait ses silences et ses prudences sur le sort des musulmans rohingyas. Aujourd’hui, on en vient presque à regretter que Aung San Suu Kyi ait finalement parlé à la BBC. Dans une interview, la dirigeante birmane a nié qu’un «nettoyage ethnique soit en cours» dans l’Etat Rakhine. Un recul rhétorique qui a fait réagir notre journaliste Arnaud Vaulerin. Photo AFP

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Qui a viré Steve Bannon du Conseil national de sécurité ?
Tunisie Un an de prison pour avoir remixé l’appel à la prière musulmane
Habeas corpus Liberté pour Cecilia
Hassanya
Donald Trump et Xi Jinping, premier face-à-face en Floride

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages