Birmanie: Plus de 1.000 morts depuis le coup d'État, selon l'AAPP

·1 min de lecture
BIRMANIE: PLUS DE 1.000 MORTS DEPUIS LE COUP D'ÉTAT, SELON L'AAPP

(Reuters) - Plus de 1.000 personnes sont mortes en Birmanie depuis le coup d'État du 1er février dernier, a déclaré mercredi un responsable de l'Association d'assistance aux prisonniers politiques (AAPP) qui recense les meurtres commis par les forces de sécurité birmanes.

Le porte-parole de la junte militaire au pouvoir n’a pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaires. Les autorités militaires ont plusieurs fois critiqué les chiffres de l'AAPP, largement cités par les organisations internationales, qu’ils estiment exagérés.

L'armée a ajouté que de nombreux membres des forces de sécurité avaient été tués, ce que n’inclut pas L'AAPP dans son décompte.

"Selon les registres de l'AAPP, 1.001 personnes innocentes ont été tuées", a déclaré le secrétaire de l'AAPP, Tate Naing, à Reuters, mais "le nombre réel de victimes est beaucoup plus élevé".

La Birmanie est plongée dans le chaos depuis le coup d'état du 1er février qui a suivi l'élection d'Aung San Suu Kyi.

(Rédaction de Reuters, version française Laura Marchioro, édité par Matthieu Protard)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles