Biopic du chevalier de Saint-George : Loup-Denis Elion déplore la frilosité française

·1 min de lecture

Il y a de grandes chances pour que vous ne connaissiez pas Joseph Bologne de Saint-George, dit le chevalier de Saint-George. Et ce n'est pas la télévision française qui vous le fera connaître. Invité de Culture Médias lundi pour le lancement de la nouvelle saison de la série TF1 Clem, le comédien Loup-Denis Elion aimerait produire un biopic sur ce passionnant personnage historique. Il explique pourquoi, et la manière dont la télévision française risque, sur ce sujet, de se faire doubler par les Américains.

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

"Cela fait longtemps que j'essaie de faire un projet, que beaucoup de gens essaient de faire un projet autour de ce personnage", un compositeur métisse qui a participé à la Révolution française, explique Loup-Denis Elion. "Le chevalier de Saint-Georges était l'un des plus grands compositeurs de la musique française, et il était métisse, noir. Il est né d'une mère esclave et d'un père propriétaire terrien qui a décidé de lui donner une éducation aristocratique."

Les États-Unis sur le coup

Raconter à l'écran la vie de ce personnage, à la croisée des cultures et inscrit en plein dans l'histoire de la France, semble dans l'air du temps. Pourquoi alors ce projet n'arrive pas à se monter ? "C'est assez improbable", s'étonne le comédien. "Je vais mettre un peu les pieds dans le plat, mais j'ai eu récemment le retour d'une chaîne qui a dit que ce personn...


Lire la suite sur Europe1