Biodiversité : trois choses à retenir sur la nouvelle étude alarmante sur la disparition des insectes

franceinfo

Les insectes sont en train de disparaître plus rapidement qu'on ne le pensait. C'est la conclusion d'une récente étude sur les arthropodes, publiée dans la revue Nature (en anglais), jeudi 31 octobre. Les arthropodes forment un embranchement du règne animal qui réunit plus d'un million d'espèces : insectes, araignées, mais aussi cloportes, scorpions ou crabes… Wolfgang Weisser et Sebastian Seibold, chercheurs à l'université de Munich (Bavière), ont concentré leurs recherches sur les arthropodes qui vivent dans les prairies et les forêts, sur près de 300 sites dans trois régions d'Allemagne. Ils ont ausculté un million d'individus capturés entre 2008 et 2017, recensé les 2 700 espèces et estimé l'évolution de leurs populations.

Le résultat est alarmant pour la biodiversité et confirme les précédentes études parues en février 2019 et octobre 2017. "Il y a vingt ans, je n'aurais pas cru qu'un tel effondrement fût possible. Je pensais que la plus grande part du déclin des insectes avait eu lieu dans les années 1950-1960, avec la grande période de transformation de l'agriculture européenne", explique Wolfgang Weisser au Monde.

Franceinfo résume les principaux enseignements de cette étude.

Les prairies ont perdu 78% de leur population (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi