Biodiversité. Les éruptions volcaniques ne sont pas si dévastatrices pour la vie marine

·1 min de lecture

Alors que l’éruption se poursuit sur l’île de La Palma, The Guardian s’intéresse à l’impact d’un tel événement sur la vie marine. Bonne nouvelle, elle se régénérera, et même en meilleur état dans le cas du zooplancton, selon des océanographes espagnols.

À La Palma, l’une des îles Canaries, le volcan Cumbre Vieja crache sa lave depuis maintenant plus de deux semaines. Le 28 septembre, la roche en fusion a atteint la mer et créé une péninsule d’une surface excédant 20 hectares. “Tous les organismes marins qui n’ont pas réussi à se mettre hors de danger ont été tués sur le coup”, déplore The Guardian.

À lire aussi: Espagne. La Palma : les images de la coulée de lave vue du ciel

Il y a néanmoins une bonne nouvelle, ajoute le quotidien britannique : “Contrairement au milieu terrestre, où aucune forme de vie n’est possible pendant plusieurs dizaines d’années après le passage de la lave (la forêt met plus d’un siècle à se réinstaller), en milieu marin la vie reprend plus vite et avec plus de vigueur, d’après les chercheurs.

Plus de zooplanctons dans les eaux affectées par l’éruption

Des chercheurs rattachés à l’Institut espagnol d’océanographie ont analysé les répercussions sur le zooplancton – un ensemble de petits animaux herbivores et carnivores – de l’éruption du volcan sous-marin Tagoro, près de l’île d’El Hierro, en 2011. Parue l’été dernier dans la revue Frontiers in Marine Science, l’étude suggère que, dans les eaux affectées par l’éruption, l’abondance du zooplancton était plus importante. Avec, toutefois, un déclin de diversité chez les copépodes, de petits crustacés.

Carolina Santana González, de l’université de Las

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles