Billy Milligan, l’un des cas psychiatriques les plus complexes

Il a été surnommé “l’homme au 24 personnalités”. En réalité, c’est un des cas les plus complexes de trouble dissociatif de l’identité. Le réalisateur Night Shyamalan s’est inspiré de son histoire dans le film "Split". Son nom : Billy Milligan. Au-delà du récit fantastique, découvrez sa True Story.

Un trouble de la personnalité des plus complexes

Billy a 4 ans lorsque ses premiers alter ego se manifestent. Christene, une petite fille de trois ans, prend la place de Billy quand il se fait gronder ou mettre au coin. Shawn, lui, a 4 ans et il est sourd, ce qui permet au petit garçon de ne plus entendre, de s’isoler, de se protéger des cris de son beau-père. Son père s’est suicidé alors qu’il n’avait que quatre ans et, peu de temps après, sa mère s’est remariée avec Chalmer Milligan, un homme décrit comme “dérangé”. Il est très violent envers son beau-fils, il le frappe souvent. Un jour, il va même jusqu’à le forcer à creuser sa propre tombe en le menaçant de l’enterrer vivant. Plus tard, Billy racontera qu’à partir de ses 8 ans, Chalmer l’a violé plusieurs fois. Durant l’adolescence, la personnalité de Milligan se fragmente à nouveau. Et d'’autres personnages apparaissent... Un trouble de la personnalité complexe.

Son histoire incroyable est à écouter dans ce podcast.

Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous :

Alice Guy, la femme qui a bouleversé l'industrie du cinéma

Les Warren, le couple qui a inspiré les pires films d'horreur

Le Baron noir et son mystérieux pilote

Ecriture : Karen Etourneau

Réalisation : Celia Brondreau

Voix : Andréa Brusque

Crédit photo : AP Photo/The Columbus Dispatch, Mary Circelli

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Alice Guy, la femme qui a bouleversé l’industrie du cinéma
Les Warren, le couple qui a inspiré les pires films d'horreur
Le Baron Noir et son mystérieux pilote