Bill Russell, basketteur mythique et militant des droits civiques, est mort

REUTERS/Danny Moloshok

Bill Russell, sacré onze fois champion NBA avec les Celtics et défenseur des droits civiques, est décédé dimanche.

Il était pour sa famille "le gagnant le plus prolifique de l'histoire du sport américain" et pour l'ancien président Barack Obama "un géant": Bill Russell, sacré onze fois champion NBA avec les Celtics et défenseur des droits civiques, est décédé dimanche. "Bill Russell, le gagnant le plus prolifique de l'histoire du sport américain, s'est éteint paisiblement aujourd'hui à l'âge de 88 ans, avec sa femme Jeannine à son chevet", a annoncé sa famille sur le compte Twitter de l'ancien joueur. La NBA et plus largement le sport américain a perdu l'une de ses légendes, reconnaissable aussi à son rire profond.

Son palmarès est impressionnant et ne sera sans doute jamais égalé: en treize saisons en NBA, toutes sous le maillot vert des Celtics de Boston, Russell a décroché onze titres de champion, un record qui tient toujours, dont huit d'affilée de 1959 à 1966. S'il a fini sa carrière avec un moyenne tout à fait honorable de 15,1 points par match, Russell s'est fait un nom grâce à sa défense: du haut de ses 208 cm, il était intraitable et a écoeuré ses adversaires avec ses contres. Il fut aussi le premier noir américain nommé à la tête d'une franchise d'un sport professionnel américain et le premier à être sacré, dès sa deuxième année (1967), à la tête de "ses" Celtics.

"Nous avons perdu un géant"

C'est aussi en dehors des terrains de basket que Russell est devenu une figure de la société américaine, ce qui lui a valu de recevoir en 2011 des mains de Barack Obama la médaille présidentielle de la Liberté, la plus haute distinction civile américaine. "Aujourd'hui, nous avons perdu un géant", a réagi à l'annonce de son décès l'ancien président américain. "Sur le terrain, il était le plus grand champion de l'histoire du(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles