Qui est Bill O'Reilly, ce présentateur star dont le comportement fait fuir la pub sur Fox News?

Maxime Bourdeau
Bill O'Reilly, présentateur star de Fox News dont le comportement fait fuir les annonceurs

ÉTATS-UNIS - Après plus de 20 ans passés sur Fox News, Bill O'Reilly est sans aucun doute devenu le présentateur star de la chaîne conservatrice. Son émission, "The O'Reilly Factor", se hisse depuis des années au rang de programme d'information du câble le plus regardé des États-Unis.

Un exploit qui rend le programme très attrayant auprès des annonceurs. Enfin, qui rendait. Depuis quelques jours, la publicité n'a en effet qu'une réaction en entendant le nom de Bill O'Reilly: sauve qui peut!

Un problème soudain d'audience? Non, il est toujours suivi par plus de 3,5 millions de personnes chaque semaine. Des invités polémiques? Ça ne semble pas déranger. Le problème vient en fait du comportement supposé de l'homme en coulisses.

13 millions de dollars pour régler des affaires de harcèlement

Comme l'a révélé le New York Times samedi 1er avril, Bill O'Reilly a été accusé de harcèlement par trois femmes qui ont collaboré avec Fox News. Des affaires réglées par la chaîne conservatrice et son présentateur vedette avec des accords financiers en échange de leur silence et de l'abandon d'éventuelles poursuites.

De gros chèques qui viennent s'ajouter à deux affaires déjà connues et soldées de la même manière. Au total, 13 millions de dollars ont été déboursés selon le quotidien américain qui explique que deux des trois nouveaux cas de harcèlement sont à caractère sexuel.

Les cinq femmes, qui ont travaillé sur "The O'Reilly Factor" ou d'autres émissions de la chaîne, accusent le présentateur d'avoir eu un comportement déplacé à leur égard, usant de son statut de star de la chaîne pour obtenir des faveurs, principalement sexuelles.

Un boycott qui pourrait coûter cher

Ces révélations, qui arrivent dans la foulée de commentaires sexiste et raciste envers l'élu démocrate Maxine Waters qui ont soulevé un tollé, commencent à peser sur Fox News. En juillet 2016, la chaîne d'information adorée des conservateurs avait déjà dû se séparer de son PDG Roger Ailes -qui avait...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages