Bill Cosby reconnu coupable d'agression sexuelle aux États-Unis, 50 ans après

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Star de la télévision américaine des années 1980 avec le Cosby Show, l'acteur a été condamné par un tribunal civil à verser un demi-million de dollars de dommages et intérêts à la victime, qui était mineure à l'époque. Au total, une soixantaine de femmes l'accusent de violences sexuelles. Mais c'est sa seule condamnation valide à ce jour.

Dans le Cosby Show, série télévisée d'humour la plus populaire aux États-Unis dans les années 1980, Bill Cosby incarnait un père de famille idéal et drôle.

Mais ces dernières années, y compris avant le début du mouvement #Metoo à Hollywood, une soixantaine de femmes avaient osé parler, et accusaient Bill Cosby d'avoir utilisé sa notoriété pour les agresser ou les violer.

En 2018, l'acteur est condamné pour agression sexuelle. Il fait trois ans de prison avant que sa condamnation soit annulée pour vice de forme. Cette fois-ci, c'est un tribunal civil et non pénal, en Californie, qui a reconnu l'ancienne star de la télé coupable d'avoir agressé sexuellement, en 1975, une adolescente de 16 ans.

La victime, Judy Huth, avait rencontré l'acteur sur un tournage. Elle explique qu'il lui avait fait boire beaucoup d'alcool avant de la forcer à le masturber. Elle devrait recevoir 500 000 dollars de dommages et intérêts.

Un autre procès au civil pourrait avoir lieu dans les prochains mois : une femme, qui a joué dans le Cosby Show, a porté plainte l'an dernier. Elle accuse Bill Cosby de l'avoir droguée, puis violée. L'acteur, qui a 84 ans aujourd'hui, dément toutes les accusations. Les avocats de Bill Cosby assurent que leur client a l'intention de faire appel.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles