L’année 2020 n’a pas été si pourrie que ça, la preuve avec ces 11 bonnes nouvelles

Mathilde Pereira Karsenti
·Journaliste rédactrice au service Culture
·1 min de lecture
Un nouveau-né arrache le masque d'un obstétricien à Dubaï le 5 octobre 2020. (Photo: Capture d'écran / Instagram / @DR.SAMERCHEAIB)
Un nouveau-né arrache le masque d'un obstétricien à Dubaï le 5 octobre 2020. (Photo: Capture d'écran / Instagram / @DR.SAMERCHEAIB)

FIN D’ANNÉE - Vous attendez avec impatience que 2020 se termine? Avant de tirer un trait sur cette longue année, prenons un instant pour réaliser que TOUT n’a pas été si nul que ça. Ces actualités sélectionnées par Le HuffPost, petites et grandes, légères et sérieuses, pourraient vous consoler de cette année passée en confinement.

Kamala Harris devient la première femme Vice-présidente des États-Unis

Colistière de Joe Biden, Kamala Harris est entrée dans l’histoire suite à l’élection de ce dernier en tant que 46e président des États-Unis. À 56 ans, la sénatrice de Californie d’un père économiste jamaïcain et d’une mère indienne spécialiste du cancer du sein aura incarné l’atout jeunesse du ticket démocrate, marquant les esprits par son dynamisme.

Kamala Harris lors d'un meeting électoral après l'élection présidentielle  à Wilmington, Delaware, aux États-Unis, le 7 novembre 2020.  (Photo: Andrew Harnik/Pool via REUTERS)
Kamala Harris lors d'un meeting électoral après l'élection présidentielle à Wilmington, Delaware, aux États-Unis, le 7 novembre 2020. (Photo: Andrew Harnik/Pool via REUTERS)

“Si je suis la première femme à occuper ce poste, je ne serai pas la dernière”, avait-elle déclaré lors de son discours de victoire. Outre la quantité inédite de représentants de la communauté LGBTQ+ élus au Congrès, Kamala Harris est également à la tête d’une kyrielle de premières fois, Sarah McBride, est la première femme transgenre élue sénatrice d’État et Jen O’Malley Dillon. Beaucoup ont vécu la victoire du ticket Biden-Harris comme un immense bol d’air dans cette année éprouvante.

Au Zimbabwe, l’exploitation minière est désormais interdite dans les réserves naturelles

Le gouvernement du Zimbabwe a interdit toute exploitation minière dans les réserves naturelles du pays le 8 septembre dernier. Cette décision fai...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.