Le bilan du typhon Rai monte à 208 morts aux Philippines

·1 min de lecture

Le bilan humain causé par le typhon Rai s'élève à 208 morts aux Philippines.

Le bilan humain causé par le typhon Rai s'élève à 208 morts aux Philippines, a annoncé lundi la police nationale, ce qui fait de ce puissant phénomène naturel l'un des plus meurtriers de ces dernières années dans le pays. Au moins 239 personnes ont été blessées et 52 sont portées disparues à la suite du passage dévastateur de Rai dans les régions méridionales et centrales de l'archipel, a ajouté la police nationale.

Plus de 300.000 personnes ont fui leurs domiciles jeudi alors que le typhon touchait terre au centre du pays. La branche philippine de la Croix-Rouge a fait état d'un "carnage complet" au niveau des zones côtières. La tempête a arraché des toits, déraciné des arbres, renversé des poteaux électriques, démoli des maisons en bois et inondé des villages - rappelant le "super typhon" Haiyan qui s'était abattu sur l'archipel en 2013.

Appelé Yolanda aux Philippines, Haiyan a été le cyclone le plus meurtrier jamais enregistré dans le pays, faisant plus de 7.300 morts ou disparus. L'une des îles les plus durement touchées par Rai est Bohol - connue notamment pour ses tarsiers, un primate endémique de l'archipel - où au moins 74 personnes sont décédées, a déclaré le gouverneur provincial Arthur Yap sur sa page Facebook.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles