Le bilan du tragique incendie dans le Bronx légèrement revu à la baisse

·2 min de lecture
REUTERS/Carlo Allegri/File Photo

Dix-sept personnes sont mortes dans l'incendie d'un immeuble du Bronx, un bilan revu à la baisse alors que 19 victimes avaient dans un premier temps été annoncées.

Le maire de New York Eric Adams a annoncé lundi un bilan provisoire revu à la baisse -- 17 personnes tuées, dont huit enfants -- après l'incendie accidentel et spectaculaire dimanche d'un immeuble du quartier populaire du Bronx, à New York . De retour sur place lundi, le nouvel édile de la mégapole a indiqué que "neuf adultes et huit enfants" avaient perdu la vie en raison d'un feu et de fumées extrêmement épaisses provoqués par un incident avec un chauffage d'appoint dans un appartement duplex.

Le bilan précédent provisoire depuis dimanche après-midi s'établissait à 19 morts, dont neuf enfants et adolescents. Le chef des pompiers de New York, Daniel Nigro, a précisé que les chiffres pouvaient encore évoluer, d'autant que plus de 60 personnes ont été blessées, dont la moitié grièvement. Après avoir parlé dimanche de "l'un des pires" incendies de l'histoire récente de New York, Eric Adams a évoqué lundi une "indicible tragédie" et insisté sur son caractère "mondial", compte tenu de la mosaïque culturelle d'un quartier comme le Bronx.

Des victimes "à chaque palier"

Les pompiers de New York avaient raconté dimanche avoir retrouvé des victimes "à chaque palier et les (avoir) évacuées en état d'arrêt cardiaque et respiratoire" de cet immeuble en brique de type HLM de 19 étages. D'épaisses fumées noires asphyxiantes s'élevaient jusqu'en haut du bâtiment. La fumée de l'incendie était "tellement épaisse qu'on ne pouvait pas respirer, comme si on suffoquait", avait témoigné auprès de l'AFPTV Michael Joseph, un trentenaire habitant dans l'immeuble.

Un autre résident au 11e étage, Miguel Enrique, "asthmatique", avait raconté à l'AFP qu'il avait tout juste eu le temps de "prendre un manteau et de descendre par l'ascenseur" parce(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles