Bilan des prix littéraires : Gallimard rafle tout, L'Olivier savoure son premier Goncourt, Actes Sud grand absent

franceinfo Culture avec agences

C'est l'heure du bilan de la saison des prix littéraires 2019. Elle s'est achevée en apothéose pour la maison Gallimard et dans l'allégresse pour le groupe Média-Participations dont dépend la maison d'édition de L'Olivier qui a obtenu le Goncourt. Chez Albin Michel, qui espérait beaucoup d'Amélie Nothomb, faute d'avoir réussi à décrocher le Goncourt, on a d'autres satisfactions. Seul Actes Sud est reparti bredouille.

Euphorie pour Gallimard avec quatre prix

La maison dirigée par Antoine Gallimard a en effet obtenu quatre prix prestigieux cette année : le prix Renaudot pour La panthère des neiges de Sylvain Tesson, le prix Femina pour Par les routes de Sylvain Prudhomme, mais aussi le doublé de la romancière Karine Tuil qui a reçu à la fois le convoité Goncourt des lycéens et le prix Interallié pour Les choses humaines.

Seuls le prestigieux prix Goncourt (attribué à Jean-Paul Dubois pour Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon, L'Olivier) et le Médicis (décerné à Luc Lang pour La tentation, Stock) ont échappé à Gallimard.

Premier Goncourt pour L'Olivier et embellie pour le groupe Média-Participations

Le groupe Média-Participations est l'autre grand bénéficiaire des prix. D'abord, en son sein, la maison de L'Olivier, dirigée et créée en 1980 par, a pu savourer le premier Goncourt de son histoire avec Tous les hommes (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi