Avec "Bigger Love", John Legend publie un album lumineux

Le calendrier de l'actualité musicale est parfois facétieux. La veille du lancement de la campagne de Donald Trump pour sa réélection, samedi dernier à Tulsa, le chanteur qu'il déteste probablement le plus sortait son nouvel album au titre, Bigger Love, qu'il n'est pas interdit de voir comme un message subliminal au président des États-Unis. On n'a pas oublié leur passe d'armes sur les ­réseaux sociaux. En ­septembre 2019, réagissant à un commentaire de l'artiste sur sa réforme judiciaire, Trump s'en était vivement pris au "chanteur ennuyeux" et à sa "charretière" de femme qui osaient le défier. Laquelle, le mannequin Chrissy Teigen, eut l'insigne honneur d'être bloquée par le président en personne sur Twitter. Quitte à devenir presque plus célèbre que le musicien aux 11 Grammy Awards et au milliard et demi de vues YouTube pour sa seule chanson All of Me (2013).

Lire aussi - Bob Dylan réussit son retour avec "Rough and Rowdy Ways", un nouvel album lumineux

Près d'un an plus tard, le virus a tout balayé et on en revient à la ­musique. Au téléphone, John ­Legend accepte néanmoins de nous redire tout le bien qu'il pense du locataire de la Maison-Blanche : "Je n'ai pas de message à adresser à Donald Trump, outre l'impatience que j'ai à ce qu'il ne soit plus président. Je guette le jour où l'on pourra sortir de ce cauchemar national…"

John Legend entend rappeler un héritage qui fait la fierté des ­Afro-Américains

Inspiré par les "amours de [sa] vie", ce Bigger Love aux 16 titres pa...


Lire la suite sur LeJDD