Quand Bigflo, le "banneur fou", insulte ses abonnés sur Twitch

TWITCH - Le rappeur “familial” n’est finalement pas si tendre que cela? Sur la plateforme de vidéo en direct Twitch, avec ses abonnés, l’artiste toulousain Bigflo joue en ligne à des jeux vidéo pendant le confinement. Mais il se lâche aussi visiblement. ..

“Ici sur mon Twitch je suis en roue libre, y a pas Oli pour faire le gentil”, l’entend-on dire dans un extrait isolé par les internautes. Le message est passé et les colères du Toulousain surprennent tellement que son nom s’est retrouvé parmi les tendances Twitter de ce jeudi 2 février. 

Insultes, demandes de bannissement... Bigflo répond de façon cinglante à certains messages envoyés sur le chat ces derniers jours. Et ses réactions excessives tournent en boucle sur Twitter.

Le personnage du “banneur fou”

Quelques heures après le direct de ce jeudi et apprenant qu’il devient “un meme”, le frère d’Oli a publié des explications. Selon lui, il s’agissait d’un personnage, celui du “banneur fou”, un personnage qui revient dans ses directs et a pour particularité de sur-réagir aux commentaires et à demander aux modérateurs d’exclure à tout va.

Tous les dons récoltés pendant ses directs vont au Secours Populaire. En espérant que ce buzz serve à l’association parrainée par Biflo et Oli.

À voir également sur Le HuffPostCamille Lellouche casse Internet avec son hymne du coronavirus

LIRE AUSSI:

Pendant le confinement, Miss France 2020 fait des exposés d'histoire

1er avril : les meilleurs poissons d'avril des profs en plein confinement

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

This article originally appeared on HuffPost.