Bigard s'en prend violemment à Muriel Robin, pas "une vraie femme"

Claire Tervé
Muriel Robin répond aux insultes de Jean-Marie Bigard

LESBOPHOBIE - Après sa blague sur le viol, Jean-Marie Bigard s’enfonce encore. Dimanche 8 septembre, sur le plateau de Sud Radio, l’humoriste était interrogé sur le scandale provoqué par sa blague sur le viol lâchée dans TPMP en février dernier.

Tentant d’expliquer le bien-fondé de son humour sexiste, s’avouant volontiers être la “figure de proue du machisme en France”, l’humoriste assure que les “vraies femmes ne “prennent pas ombrage” de ses mots, contrairement aux “connasses qui veulent avoir des couilles”... “comme Muriel Robin”. 

Jean-Marie Bigard semble ici faire référence aux “féministes” et particulièrement à son ancienne amie de longue date, pour qui sa blague n’est pas passée.

Poussé par Eric Morillot et Elisabeth Levy, Jean-Marie Bigard revient sur sa relation avec Muriel Robin qui lui a tourné le dos à la suite de sa blague tant décriée. “Muriel Robin demande à ce que je sois puni pour une blague que je fais depuis trente ans (...) je l’ai appelée, je lui ai dit ’pas toi, tu me connais, tu connais mon amour pour les femmes″, explique-t-il, ne digérant pas visiblement pas ce retournement de veste. 

Il poursuit en assurant que son humour vise à dénoncer le comportement des hommes et qu’“aucune femme n’en prend ombrage, sauf les féministes”. 

Muriel Robin a réagi sur le plateau de “C à vous” ce lundi, assurant d’une part, qu’elle n’avait jamais été son amie, d’autre part qu’il était libre de penser qu’elle est “grosse” ou une “connasse” et enfin elle lui a souhaité que sa fille ne subisse pas de violences un jour de la part d’un homme.