Big Shot (Disney+) - John Stamos : "Je rêvais de travailler avec David E.Kelley depuis des années"

·1 min de lecture

Qu’est cela fait d’incarner un odieux personnage ?

John Stamos : Au début, je me suis demandé pourquoi on m’avait choisi moi ! (Rires). Sur le papier, il était tellement désagréable. C’est un mec affreux. Mais il fait tomber l’armure au fur et à mesure des épisodes. L’arrivée de sa fille dès le troisième épisode va beaucoup l’aider. C’est elle qui va lui dire comment bien agir. Je me suis inspiré de mon père. Ma mère me dit toujours que c’est un tigre à l’extérieur et un agneau à l’intérieur. Puis mon personnage, c’est un échec de se retrouver à entrainer une équipe de filles. Très vite, il va découvrir qu’il a beaucoup à apprendre de ses joueuses…

Vous êtes un grand sportif vous-même ?

Comment dire… Cela faisait des années que je rêvais de travailler avec David E.Kelley (le créateur de Ally McBeal, Big little Lies… ndlr). Quand on m’a appelé pour me proposer de jouer dans Big Shot, sa dernière création, je me suis dit : "Alors je vais incarner qui ? Un avocat ?" Non ! Un entraineur de basket !. Miséricorde…J e suis le mec le moins sportif au monde ! Je n’ai jamais fait de sport, je ne comprends rien aux règles, j’étais un vrai geek au lycée. J’étais un peu effrayé par ce personnage. Puis j’ai vite compris que la dimension humaine était aussi importante que la dimension sportive dans la série.

Les jeunes comédiennes avec qui vous avez tourné connaissaient votre personnage d’Oncle Jesse dans la <... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi