Un big-bang antitabac préconisé au Royaume-Uni

PHOTO QUENTIN FALCO HANS LUCAS VIA AFP

Dévoilé le 9 juin outre-Manche, un rapport préconise d’augmenter l’âge légal pour acheter du tabac d’un an chaque année, “jusqu’à ce que personne ne puisse en acheter”, indique The Guardian. Autrement dit, si la mesure était appliquée dès cette année, l’âge légal pour acheter du tabac passerait de 18 ans en 2022 à 96 ans en 2100. Un projet à l’image de celui annoncé par la Nouvelle-Zélande en décembre 2021.

Dans ce rapport, quinze propositions sont égrenées pour tendre vers l’objectif – fixé par le gouvernement britannique en 2019 – d’un pays sans tabac à l’horizon 2030.

L’une des propositions que devra examiner le gouvernement Johnson concerne les vendeurs de tabac, qui devront être munis d’une licence. Les supermarchés, eux, ne pourront plus vendre de cigarettes, alors qu’ils y sont autorisés à l’heure actuelle.

Le rapport suggère également de “repenser l’aspect extérieur des cigarettes et des paquets”. Les cigarettes pourraient devenir vertes et sur chacune d’elles pourraient apparaître des mentions telles que “fumer tue”.

Le rapport prévoit également “une campagne dans les médias pour encourager les fumeurs à arrêter le tabac”. Le secteur de l’audiovisuel sera donc lui aussi touché. Le rapport indique : “Il est prévu (...) d’interdire aux moins de 18 ans tous les films et émissions de télévision montrant des fumeurs. Par ailleurs, des mises en garde sanitaires seront affichées à l’écran dès que des fumeurs apparaîtront.”

Plus de cigarettes en terrasse ?

Enfin, une interdiction de fumer dans certains lieux publics sera de rigueur, “on ne pourra plus fumer dans les établissements vendant de la nourriture et des boissons, et une interdiction est préconisée aux terrasses des cafés, des restaurants et des pubs [dont les fameux beer gardens, bars en plein air]”. Les espaces extérieurs fréquentés par des enfants seront eux aussi non fumeurs.

C’est le docteur Javed Khan, “ancien directeur de Barnardo’s, organisation caritative pour enfants”, qui a dirigé ce rapport. Pour lui, il faut régler le problème à sa source, c’est-à-dire dès le plus jeune âge. Comme l’explique le Guardian, “Khan a déclaré lors d’une conférence de presse que l’industrie du tabac devait cesser de ‘cibler les enfants et les jeunes’.”

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles