Plus de bienveillance, recréer du lien... Les clés de Frédéric Lenoir pour sortir de la crise

·1 min de lecture

Après plus d'un an de pandémie mondiale, des millions de morts et de longs mois de confinement, l'humanité saura-t-elle se relever de la crise du coronavirus ? Oui, répond dimanche, au micro d'Europe 1, le philosophe et écrivain Frédéric Lenoir, qui publie Juste après la fin du monde. Pour l'intellectuel, notre génération "a les ressources pour surmonter cette épreuve". 

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 2 mai

"On a traversé une grande catastrophe, mais il y a eu bien pire. Nos grands-parents ont vécu des choses bien plus difficiles que nous", estime Frédéric Lenoir. "On vit quelque chose qu'ont vécu tous nos ancêtres , sauf que pour nous, c'est tout à fait surprenant à une époque où on avait l'illusion qu'on pouvait tout maîtriser". Or, nos ancêtres, poursuit l'invité d'Europe 1, "ont réussi à surmonter" ces épreuves "beaucoup plus grandes". Mais notre génération présente elle aussi "les ressources et les capacités pour surmonter cette épreuve", juge-t-il. 

"J'ai beaucoup d'espoir"

Frédéric Lenoir se montre plutôt optimiste concernant l'avenir. "Regardez les décennies qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale, elles ont été très positives", relève-t-il. "J'ai beaucoup d'espoir", confie le philosophe. "Je pense qu'on va savoir tirer de cette épreuve des leçons qui vont nous permettre d'aller vers un monde plus harmonieux que celui dans lequel on est encore". 

"On a besoin de recréer du lien"

Pour Frédéric Lenoir, il est important, pou...


Lire la suite sur Europe1