Bientôt un vaccin contre la Covid-19 efficace en une seule dose ?

Julie Kern, Rédactrice scientifique
·2 min de lecture

La vaccination contre la Covid-19 a connu un coup d’accélérateur ces derniers jours. Au 11 janvier 2021, ce sont 138.351 personnes qui ont été vaccinées en France, essentiellement dans les Ehpad et dans les établissements de santé. Avec l’arrivée du vaccin de Moderna, autorisé depuis le 6 janvier en Europe, la France a, à sa disposition, 1.046.000 doses vaccinales. À raison de deux injections par personne, ce nombre n’est pas suffisant pour atteindre l’objectif du million d'individus vaccinés d’ici la fin janvier.

Pour économiser les doses vaccinales et immuniser plus de personnes, le Royaume-Uni n’a choisi d’injecter qu’une seule dose vaccinale pour le moment et d’attendre 12 semaines avant de procéder à la seconde au lieu des trois semaines requises. Cette stratégie n’est pas sans risque puisque les vaccins de Pfizer et de Moderna ont été conçus pour protéger de la Covid-19 après deux doses et non pas une.

Vaccins anti-Covid-19 : une seule dose pourrait-elle suffire ?

Existe-t-il un vaccin contre la Covid-19 efficace seulement en une injection ? Les scientifiques du département de biochimie de Stanford proposent une formule vaccinale différente de celle de ses concurrents, efficace en une seule dose. Les résultats de leurs tests sur des souris de laboratoire viennent d’être publiés dans ACS Central Science.

Des sphères vaccinales

Les scientifiques de Stanford ont opté pour un type de vaccin peu utilisé, le vaccin sous-unitaire. Il fonctionne sur un principe simple : on reproduit en laboratoire une protéine antigénique d’un pathogène, ici la protéine S. Cette dernière, avec la présence d’adjuvants, stimulera le système immunitaire.

De quoi se compose ce vaccin sous-unitaire contre la Covid-19 ? Les scientifiques ont synthétisé deux formes de la protéine S du SARS-CoV-2 : une première qui reprend toute la protéine S (S-Fer) et une seconde qui a été tronquée dans son domaine C-terminal (S∆C-Fer). Ces deux antigènes sont intégrés à une ferritine.

Cette protéine est...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura