Bientôt quatre mois de guerre en Ukraine et toujours pas d'accalmie sur le front

Bientôt quatre mois de guerre en Ukraine et toujours pas d'accalmie sur le front

Bientôt quatre mois de guerre en Ukraine et pas un jour sans un bombardement. Ce dimanche, une dizaine de maisons ont été détruites dans une petite localité frontalière de la région de Soumy. Le ministre ukrainien de la l'Intérieur a pointé la responsabilité de la Russie

L'envoyé spécial de l'UE aux droits de l'Homme à Kyiv

A 300 kilomètres plus au sud-ouest, dans la région de Kyiv, l'envoyé spécial de l'Union européenne pour les droits de l'Homme, Eamon Gilmore, s'est rendu dans les villes martyres d'Irpin et de Boutcha afin de voir de ses propres yeux les tragédies humaines de cette guerre.

Devant les caméras, il a assuré que les responsables de ces crimes devraient payer : "Nous ne parlons pas seulement de ceux qui ont commis ces crimes. Ils ont bien sûr une responsabilité, mais nous parlons aussi de ceux qui sont dans la chaîne de commandement, jusqu'au sommet. Cela devra faire l'objet d'une enquête."

Moscou maintient le cap

Moscou poursuit son offensive et n'entend pas reculer face à la pression internationale.

Interviewé par la télévision russe, le chef de la diplomatie Sergueï Lavrov a de nouveau justifié l'invasion en Ukraine :

"Depuis longtemps, les Américains veulent que la Russie n'ait pas le droit d'avoir sa propre voix dans les affaires internationales, qu'elle doit se conformer aux règles dictées par les États-Unis. Mais, je crois qu'il est clair qu'ils ne réussiront pas."

Sur le terrain, les combats se concentrent toujours autour de la ville-clé de Severodonetsk dans l'est de l'Ukraine. Le gouverneur local a reconnu que les Russes contrôlaient une grande partie de la ville mais pas dans sa totalité, démentant ainsi les déclarations de Moscou. Dans la région, de nombreux civils sont toujours pris au piège de cette guerre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles