Bientôt le permis de conduire à 17 ans ?

Emilie Torgemen
La députée LREM Françoise Dumas propose de permettre aux jeunes de 17 ans, qui ont fait la conduite accompagnée, de conduire seuls

Un rapport remis ce mardi au Premier ministre propose d’autoriser, sous certaines conditions, les jeunes à conduire seul avant la majorité.

« On n’est pas sérieux quand on a 17 ans… » Pas sérieux, peut-être M. Rimbaud, mais à cet âge en France, on peut d’ores et déjà travailler, se marier… et bientôt peut-être pourra-t-on aussi conduire seul. C’est une des propositions du rapport sur la réforme du permis qui sera remis, ce mardi, au Premier ministre Édouard Philippe, dans le cadre de la réforme de l’apprentissage de la conduite. Le Parisien vous le dévoile en exclusivité.

« Le permis n’est pas qu’un acte administratif, c’est une émancipation, insiste son auteure, la députée LREM du Gard Françoise Dumas. En six mois d’enquête, nous avons identifié beaucoup de freins. » Le couplet est bien connu. Dans l’Hexagone, obtenir son permis, c’est trop cher, trop long, trop compliqué. Et encore plus « pour les femmes et les catégories populaires », souligne l’élue.

Le rapport Dumas propose que les ados puissent frimer en solo comme des grands au volant, à condition d’avoir au préalable fait de la conduite accompagnée. Les jeunes qui bénéficient de ce dispositif obtiennent déjà plus vite la totalité de leurs douze points, des tarifs intéressants chez les assureurs… Depuis peu, ils peuvent aussi passer le permis à 17 ans et six mois, mais sans pouvoir conduire seuls avant la majorité.

Ils ne pourront rouler qu’en France

Si la proposition numéro 9 de la députée Dumas devenait la règle, des ados de 17 ans pourraient tenir le volant sans superviseurs. Une liberté qui ne s’appliquerait qu’en France. Comme c’est le cas des jeunes britanniques. Ils peuvent obtenir leur « driving licence » à 17 ans, mais n’ont le droit de rouler que sur leur île. Une directive européenne interdit en effet de traduire le permis national en permis européen avant d’avoir soufflé ses 18 bougies.

-

En quoi donner encore un coup de pouce à la conduite accompagnée rendrait le permis plus accessible ? « C’est (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Cette vidéo peut également vous intéresser :