Bientôt un nouveau traitement contre le cancer du foie ?

·1 min de lecture

Le cancer du foie touche plus de 10 000 nouvelles personnes chaque année en France. Il est difficile à soigner, car il est souvent diagnostiqué trop tard. Pour faire avancer la recherche, le Centre Eugène Marquis, à Rennes, référent mondial dans la recherche contre ce cancer, teste un nouveau type de traitement, sur la base de l'immunothérapie cellulaire, dans le cadre d'une étude clinique internationale, qui cherche à optimiser l'utilisation de virus oncolytiques en les associant au traitement conventionnel.

Pour l'heure, il existe quatre types de traitements du cancer du foie : l'ablation partielle du foie, la greffe de foie, la destruction tumorale percutanée et la chimiothérapie par chimioembolisation ou par médicament de thérapie ciblée, selon l'Institut national du cancer. Mais le CHU de Rennes s'est orienté vers une autre piste expérimentale pour venir en aide à un patient chez qui la chimiothérapie n'a pas fonctionné.

Un virus programmé pour attaquer le cancer

Comme le CHU l'explique, le principe est d'utiliser "un virus inoffensif pour l'Homme car génétiquement modifié et programmé pour se multiplier uniquement dans les cellules cancéreuses jusqu'à les faire exploser."

On appelle cela des virus oncolytiques, ces derniers ne sont pas injectés en intraveineuse, et ne circulent pas dans tout l'organisme. Ils sont directement placés dans les cellules tumorales. Au contact de ces dernières, une réaction se produit. Le corps comprend alors qu'il (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT. Covid-19 en France ce 1er mars : chiffres, annonces
Les médicaments anti-cholestérol ne provoquent pas de douleurs musculaires
Covid-19 : le R effectif (R0) région par région
Covid-19 : comment les masques FFP2 protègent-ils ?
Jean-Paul Hamon : "Mes patients de plus de 65 ans sont énervés"