Bientôt le divorce entre les Windsor et les Écossais ?

Moins de la moitié des Écossais se disent favorables au maintien de la monarchie selon les résultats d'un sondage. (image d'illustration)
Moins de la moitié des Écossais se disent favorables au maintien de la monarchie selon les résultats d'un sondage. (image d'illustration)

Alors qu'Elizabeth II fête cette année son jubilé de platine, la famille royale britannique fait face à une fronde de poids au Royaume-Uni. Comme le souligne un sondage relayé par The Guardian, moins de la moitié des Écossais (45 %) se disent actuellement favorables au maintien de la monarchie britannique. Plus de trois Écossais sur dix vont même jusqu'à estimer que la fin du règne de la reine serait le bon moment pour passer à une république.

Cette étude révèle également que la monarchie britannique fait face à un plus faible soutien auprès jeunes de 18 à 24 ans et des minorités ethniques, qui ne sont respectivement que 40 % et 37 % à soutenir le régime. Ce clivage s'identifie également au rapport au drapeau national puisqu'une grande majorité des Écossais l'associent directement à la monarchie (72 %), à Team Great-Britain (71 %) et aux forces armées britanniques (68 %).

DOSSIERRetrouvez toutes nos lettres de Buckingham

Un soutien en chute libre depuis 10 ans

Malgré ces divergences, The Guardian explique qu'en cas de référendum davantage d'Écossais voteraient pour garder un chef d'État royal (47 %) contre 35 % qui seraient favorables à un chef d'État élu. De son côté, le Parti national écossais, principal parti indépendantiste du pays, a assuré qu'il s'engageait à maintenir la monarchie si l'Écosse votait pour l'indépendance.

À LIRE AUSSIDes accusations de racisme visent directement la reine Elizabeth II

Les résultats démontrent aussi que les attitudes ont radi [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles