Publicité

Bientôt un congé menstruel en France ? Les député.es y réfléchissent

L’idée d’une proposition de loi qui permettrait l’élaboration d’un congé menstruel en France est en discussion à l’Assemblée nationale alors que l’Espagne a adopté le dispositif il y a plusieurs mois.

Permettre aux femmes de s'absenter du travail en cas de règles douloureuses, sans perte de salaire : l'idée fait son chemin en France, où des députés préparent des propositions de loi pour tenter de créer un congé menstruel, quelques mois après l'adoption de ce dispositif en Espagne.

« Il faut que ce dispositif puisse se généraliser pour toutes les femmes »

De rares entreprises françaises offrent déjà la possibilité à leurs employées de prendre des « congés règles ». Le fabricant de mobilier Louis Design propose ainsi des jours de congés payés supplémentaires à celles qui souffrent de règles douloureuses.

Dernièrement, la municipalité de Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, a lancé l'expérimentation d'un congé menstruel pour ses agentes souffrant de douleurs ou d'endométriose.

« On ne doit pas en rester à des initiatives individuelles, il faut que ce dispositif puisse se généraliser pour toutes les femmes qui en ont besoin », commente Sébastien Peytavie, député écologiste.

Avec les députées de son parti Marie-Charlotte Garin et Sandrine Rousseau, il a lancé une concertation sur le sujet auprès d'associations féministes, de représentants du monde médical et de celui de l'entreprise. Objectif : rédiger une proposition de loi pour créer un congé menstruel indemnisé, sans jour de carence, tout en respectant le secret médical. Le texte doit être déposé le 26 mai.

Un sujet qui a du mal à s’imposer…

Pour Aline Boeuf,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi